De Roland Schimmelpfennig 
Mise en scène Robert Sandoz
L’outil de la ressemblance

La pièce « Le Dragon d’Or » de Roland Schimmelpfennig (traduction de Hélène Mauler et René Zahnd) est publiée et représentée par l’Arche, éditeur et agence théâtrale www.arche-editeur.com

Coproduction

Comment une dent a-t-elle bien pu arriver dans le n° 6 (soupe thaï au poulet, lait de coco, gingembre) ? Comment cette dent peut-elle changer la vie de chaque locataire d’un immeuble ? Que se passe-t-il dans la minuscule cuisine du restaurant thaïchinoisvietnamien Le Dragon d’Or ?

Sur fond de woks bouillants, d’alcool et de rage de dent, ses occupants, cinq travailleurs immigrés, y rencontrent bien des malheurs, et ce dans l’indifférence la plus totale des clients aux vies bien occidentales : hôtesses de l’air fatiguées, jeune couple attendant un enfant, homme quitté par sa femme, cadavre jeté d’un pont… Cette cuisine est le centre d’un monde parfaitement inacceptable : le nôtre. 

Œuvre chorale à l’architecture précise, Le Dragon d’Or s’amuse de l’absurdité de notre monde pour  révéler notre cruauté envers « l’autre ».

Après Le combat ordinaire et D’acier, Robert Sandoz clôt ici sa trilogie sur la société industrielle, explorant cette fois-ci l’inscription des étrangers dans les sociétés occidentales grâce un texte signé Roland Schimmelpfennig, l’un des auteurs allemands les plus joués aujourd’hui.

Avec Samuel Churin, Camille Figuereo, Joan Mompart, Brigitte Rosset, Christian Scheidt     

Texte
Roland Schimmelpfennig 
Mise en scène 
Robert Sandoz
Scénographie 
Kristelle Paré 
Assistant aux décors
Cédric Matthey
Construction des décors
Alain Cruchonet
Yannick Bouchex
Peinture 
Eric Vuille
Accessoires 
Kristelle Paré
Anne-Laure Futin

Lumière et régie générale 
William Fournier 
Costumes et coiffure
Anne-Laure Futin 
Réalisation costumes
Verena Dubach 
Musique et univers sonore 
Olivier Gabus
Graphisme
Contreforme Sàrl 
Photographie 
Stan Of Persia
Administration 
Nina Vogt

Ma, je et sa à 19h
Me et ve à 20h
Dimanche à 17h
Relâche lundi

Dès 14 ans
Durée 1h40

Surtitré en anglais et français
le 10 janvier
en partenariat avec l’association
Ecoute Voir

Production 
L’outil de la ressemblance

Coproduction 
Théâtre Benno Besson
Théâtre du Loup
Nebia

Soutiens
Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Canton de Neuchâtel, Loterie Romande Neuchâtel, Loterie Romande Vaud, Ville de Neuchâtel, Ville de La Chaux-de-Fonds, Ville d’Yverdon-les-Bains, Fondation Ernst Göhner, Fondation SUISA, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittent.e.s genevois.e.s (FEEIG)

L’outil de la ressemblance est bénéficiaire d’un contrat de confiance avec les Villes de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel ainsi que d’un partenariat avec le Canton de Neuchâtel.