D’après la bande-dessinée originale de Liv Strömquist
Mise en scène Martine Corbat et Jean-Louis Johannides
Cie L’Hydre Folle

Création

Lors d’une conférence de presse après ses fiançailles avec Diana, le Prince Charles doit répondre à cette question : « Etes-vous amoureux ? ». Après un long silence, il répond : « Oui… quel que soit le sens du mot amour ».

Sur un air de cornemuse et des chansons empreintes de fantasmes et de troubles, Martine Corbat et Julien Tsongas – accompagnés sur scène de leurs complices musiciens Pierre Omer et Julien Israelian – nous livrent ici une pseudo-conférence ludique et décalée où ils décryptent les relations amoureuses, les normes établies et jusqu’à leurs propres désirs.  

Adaptation d’une bande-dessinée de la Suédoise Liv Strömquist, Les sentiments du Prince Charles dénonce le cadre hétéronormatif dans lequel évolue notre société occidentale en bousculant avec humour les stéréotypes de genre. Un coup de point vivifiant et frappadingue, qui nous fait traverser l’Histoire à la rencontre de chacun d’entre nous, mais aussi de couples célèbres comme Whitney Houston et Bobby Brown, Nancy et Ronald Reagan, Lady Diana et le Prince Charles… Le tout avec une touche tragi-comique et cette éternelle question en ligne de mire : « Mais qu’est-ce donc que l’amour ? »

Avec Martine Corbat, Julien Israelian, Pierre Omer et Julien Tsongas

Mise en scène 
Martine Corbat
Jean-Louis Johannides
D’après la BD originale de
Liv Strömquist
Traduction
Stéphanie Dubois
Kirsi Kinnunen
Complice artistique
Yvan Rihs
Musique 
Julien Israelian
Pierre Omer
Chansons et adaptation BD 
Martine Corbat
Scénographie 
Anna Popek
Lumières
Charlotte Curchod
Laurent Schaer

Son 
Fred Jarabo
Costumes 
Irène Schlatter
Couture 
Laurence Stenzin-Durieux
Maquillage et coiffure
Katrin Zingg
Chargée de production
Florence Chappuis
Chargée de diffusion
Anne Bory
Administration
Christèle Fürbringer
Dossier suédois
Joanna Bareiss Darbellay 

Ma, je et sa à 19h
Me et ve à 20h
Dimanche à 17h
Relâche lundi

+ SAMEDI 28 MARS, à l’issue de la représentation : Vernissage de l’album de musique Le Diable au corps (composé en partie de quelques chansons du spectacle), en présence de l’équipe artistique.

+ JEUDI 2 AVRIL, à l’issue de la représentation : Table ronde « L’amour à l’heure du féminisme », organisé en partenariat avec le service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève.

Dès 14 ans
Durée 1h30

Production 
Cie L’Hydre Folle

Coproduction 
Théâtre du Loup

Soutiens
Ville de Genève, Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros Genève, Fondation Emilie Gourd, Ambassade de Suède à Berne, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittent.e.s genevois.e.s (FEEIG)

La Cie L’Hydre Folle fait partie de la plateforme ACH! pôle de diffusion.

La bande-dessinée Les sentiments du Prince Charles est publiée en français par Rackham.

Affiche : © Sylvain Leguy

Vernissage de l’album de chansons Le Diable au corps

Projet corollaire du spectacle, l’album musical Le Diable au corps, contenant des chansons écrites et interprétées par Martine Corbat, Julien Israelian et Pierre Omer, sera verni autour d’une verrée le samedi 28 mars à l’issue de la représentation des Sentiments du Prince Charles.

La Compagnie L’Hydre Folle vous attend nombreux.ses pour partager avec vous ce moment chaleureux, fruit d’un travail collaboratif de plusieurs mois !

Table ronde « L’amour à l’heure du féminisme »

Le jeudi 2 avril à l’issue de la représentation, le Théâtre du Loup et la Cie L’Hydre Folle vous convient à une table ronde organisée en partenariat avec le service Agenda 21-Ville durable de la Ville de Genève autour de la thématique du féminisme, de l’amour et des relations amoureuses.

Qu’est-ce que l’amour ? Et peut-on aujourd’hui être féministe tout en vivant une relation de couple hétérosexuelle ?

C’est entre autre ce dont débattront Madame Lisa Mazzone, Conseillère aux Etats ; Daphné Leblond, co-réalisatrice du film Mon nom est clitoris ; Coline de Senarclens, chroniqueuse à la RTS, cofondatrice de la Slut Walk et militante féministe spécialisée dans les questions de genre ; et Sylvie Burgnard, historienne et sociologue, spécialisée dans les questions de genre et de sexualité.

La table ronde durera environ 1 heure et sera modérée par Alessandra Cencin du Deuxième Observatoire, Institut romand de recherche et de formation sur les rapports de genre.